ESPACE CLIENT   
   ACCUEIL       MISSIONS       PLANS D'ACCÈS       CONTACT       ACCÈS QWS   






ACTUALITÉS

De nouveaux rescrits à la disposition des employeurs

Les employeurs peuvent désormais interroger l’administration sur le calcul du quota de stagiaires pouvant être accueillis dans l’entreprise, la nécessité de demander une carte BTP, la conformité du règlement intérieur et l’assujettissement des mandataires sociaux à l’assurance chômage.
 Loi n° 2018-727 du 10 août 2018, JO du 11   Décret n° 2018-1227 du 24 décembre 2018, JO du 26  

La procédure de rescrit permet aux employeurs d’interroger l’administration sur un sujet donné et d’obtenir ainsi une prise de position formelle de sa part. Cette position s’impose, pour l’avenir, à l’administration, tant que la situation exposée dans la demande de rescrit ou la législation applicable n’évoluent pas ou que l’administration n’informe pas l’employeur de son changement de position.

La loi du 10 août 2018 pour un État au service d’une société de confiance a mis en place plusieurs nouvelles procédures de rescrit en matière de droit du travail. Des procédures qui peuvent à présent être mises en œuvre par les employeurs suite à la publication du décret fixant leurs modalités d’application.

Précision : toute demande de rescrit doit être adressée à l’administration de façon à déterminer avec précision sa date de réception, soit idéalement par lettre recommandée avec avis de réception.

Combien de stagiaires peuvent être accueillis ?

Les employeurs peuvent maintenant interroger le Direccte (directeur régional des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l’emploi) sur les modalités de prise en compte des effectifs servant de base au calcul du plafond de stagiaires qu’ils sont en droit d’accueillir.

En pratique, la demande de rescrit doit préciser le nom ou la raison sociale de l’employeur, son adresse et les catégories de personnes qu’il envisage d’inclure dans l’effectif de l’entreprise. Le Direccte disposant de 3 mois pour répondre.

En outre, l’employeur peut joindre à sa demande un projet de prise de position fixant les catégories de personnes à prendre en compte pour déterminer le quota de stagiaires autorisé. À défaut de réponse de l’administration dans un délai de 3 mois, la proposition de prise de position de l’employeur est considérée comme adoptée.

Est-il nécessaire de demander une carte BTP ?

Le Direccte peut également être questionné par les employeurs sur l’obligation de demander une carte professionnelle BTP pour leurs salariés. Dans cette hypothèse, la demande de rescrit doit comporter une description détaillée des travaux ou des opérations devant être accomplis par le ou les salariés concernés. Et l’administration a 3 mois pour se prononcer.

À savoir : là encore, l’employeur peut accompagner sa demande d’un projet de prise de position aboutissant ou non à la nécessité de demander une carte BTP, lequel est considéré comme adopté en cas de silence de l’administration à l’issue d’un délai de 3 mois.

Le règlement intérieur de l’entreprise est-il conforme à la loi ?

Les employeurs ont la possibilité de solliciter l’inspecteur du travail sur la conformité de tout ou partie de leur règlement intérieur. La demande de rescrit devant comporter le texte du règlement intérieur ainsi que, le cas échéant, les références des articles de la convention collective et les dispositions des accords d’entreprise en lien avec l’objet de la demande.

L’inspecteur du travail dispose, après réception de la demande, d’un délai de 2 mois pour conclure à la conformité ou non des dispositions du règlement intérieur qui lui sont soumises.

À noter : en présence de dispositions non conformes, l’inspecteur doit préciser si celles-ci doivent être retirées ou simplement modifiées. Sachant que l’employeur qui ne respecte pas ces préconisations s’expose à une amende de 750 € (3 750 € pour une société).

Les mandataires sociaux sont-ils assujettis à l’assurance chômage ?

Une demande de rescrit peut être adressée à Pôle emploi pour déterminer si le ou les mandataires sociaux de la société doivent être affiliés à l’assurance chômage. Cette demande pouvant émaner de l’employeur d’un mandataire social ou d’un mandataire social lui-même.

En pratique : la demande doit comporter une présentation précise et complète de la situation du mandataire social. Des informations complémentaires peuvent être demandées à l’auteur de la demande de rescrit qui doit alors s’exécuter dans les 2 mois qui suivent.

À réception de la demande, Pôle emploi dispose de 2 mois pour rendre sa décision.

Article du 18/01/2019 - © Copyright Les Echos Publishing - 2019

haut de page




Géolocalisation des salariés : oui, mais seulement en dernier ressort !
21/02/2019
Le World Wide Web aura bientôt 30 ans
21/02/2019
L’AMF fait le point sur les frais appliqués aux placements
21/02/2019
Défaillances d’entreprises : un bilan 2018 en demi-teinte
20/02/2019
Bénévoles associatifs : n’oubliez pas de déclarer vos activités !
20/02/2019
Le nu-propriétaire de parts sociales est un associé
20/02/2019
TVA : quel droit à déduction pour une holding ?
20/02/2019
Droit de préemption de l’agriculteur : quand le domaine mis en vente est indivisible
19/02/2019
Quand devez-vous régler votre contribution à la formation professionnelle ?
19/02/2019
Travailleurs handicapés : la déclaration d’emploi est à envoyer d’ici la fin du mois
18/02/2019
C’est le président de l’association qui licencie
18/02/2019
Les barèmes 2018 des frais de carburant sont publiés
18/02/2019
Un loueur inscrit au RCS est considéré comme un professionnel
15/02/2019
Du plan de formation au plan de développement des compétences
15/02/2019
Quelques changements pour l’autoliquidation de la TVA à l’importation
14/02/2019
Véhicule de société en infraction : il faut dénoncer le conducteur !
14/02/2019
Une modulation des cotisations pour les travailleurs non salariés
14/02/2019
Cash-back : les informations à afficher dans son commerce
13/02/2019
Où en est-on dans la lutte contre les fonds en déshérence ?
13/02/2019
Entretiens professionnels des salariés : comment devez-vous procéder ?
13/02/2019
Agriculture biologique : les retards de paiement des aides bientôt rattrapés ?
12/02/2019
TVA sur l’essence : quel montant pouvez-vous déduire en 2019 ?
12/02/2019
Chantage à la webcam, ne vous faites pas avoir !
11/02/2019
Responsabilité d’une association en cas de rupture d’une relation commerciale
11/02/2019
Cotisations retraite et invalidité-décès des libéraux en 2019
11/02/2019
Une année 2018 favorable à l’assurance-vie
08/02/2019
Extension de la liquidation judiciaire d’une société à son dirigeant
08/02/2019
Quid du compte personnel de formation pour les indépendants ?
07/02/2019
Des mesures pour supprimer les écarts de salaire entre les femmes et les hommes
07/02/2019
Aménagement des prélèvements sociaux sur les revenus du capital
06/02/2019
Paiement des cotisations Agirc-Arrco : le 25 et pas plus tard !
06/02/2019
Exploitants agricoles : quelle cotisation Atexa en 2019 ?
05/02/2019
Garantie des vices cachés : attention au délai pour agir !
05/02/2019
Facebook fête ses 15 ans
04/02/2019
Financement de la formation professionnelle : de nouvelles échéances !
04/02/2019
Le compte d’engagement citoyen des bénévoles associatifs
04/02/2019
Harcèlement sexuel : de nouvelles obligations pour l’employeur
04/02/2019
Les nouveautés fiscales pour les grandes entreprises
01/02/2019
Activité partielle : un an pour demander l’allocation
01/02/2019
Et si vos salariés utilisent leur compte personnel de formation ?
31/01/2019
Frais de repas déductibles : les seuils pour 2019
31/01/2019
L’impact des cyber-attaques s’accroît
31/01/2019
Comment le compte personnel de formation des salariés est-il alimenté ?
31/01/2019
Vente d’un bien propre par un époux : quid de la plus-value ?
30/01/2019
Bons d’intervention ou devis : mentionnez clairement vos tarifs !
30/01/2019
FDVA : l’appel à projets pour la formation des bénévoles est lancé
29/01/2019
Exploitantes agricoles : un congé de maternité amélioré
29/01/2019
Des précisions sur l’exonération de cotisations des heures supplémentaires
29/01/2019
Un contrat de professionnalisation revisité !
28/01/2019
Dons aux établissements d’utilité publique
28/01/2019
Cautionnement disproportionné : quelles dettes faut-il prendre en compte ?
28/01/2019
66 % des Français sont favorables à la réforme des retraites
25/01/2019
Marketplace : les TPE-PME invitées à faire connaître leurs difficultés
25/01/2019
Révocation du président d’une société par actions simplifiée
25/01/2019



© 2009-2019 - Les Echos Publishing - mentions légales et RGPD